Cet enseignement propose une introduction aux grandes questions de l’économie politique. L’un de ses objectifs est d’aller au-delà des limites étroites de la « science économique » standard. Le cours est structuré en deux parties. La première définit le champ de l’économie politique en revenant sur les origines de la discipline, sa constitution comme pratique au service d’objectifs politiques puis sa transformation en « science » du comportement individuel et de la société. La première partie introduira aussi les principales contributions de l’économie classique, d’Adam Smith à Karl Marx, et présentera l’évolution de la pensée libérale vers le néo-libéralisme. La deuxième partie du cours traitera de certaines questions d’économie politique appliquée et présentera les principaux éléments de réflexion sur des sujets tels que la croissance et le changement technique, la répartition du revenu et les inégalités, l’organisation des firmes, le financement de l’économie, les cycles et crises économiques, l’emploi et le chômage ainsi que le commerce international et la globalisation. 

Cet enseignement prendra la forme d'un atelier d'écriture et de réflexion durant lequel les étudiant·e·s pourront avancer de manière concrète dans la rédaction de leur travail de master en histoire économique. Le programme des séances sera organisé afin de répondre aux besoins des participant·e·s et comportera à la fois des séances de discussion sur des aspects méthodologiques (comment écrire une bonne problématique et structurer un état de la littérature? comment organiser le plan du mémoire? comment gérer les matériaux d'archives et/ou les données étudiées? etc.) et des séances consacrées à la mise en commun des travaux en cours des étudiant·e·s. Ces séances de mise en commun donneront aussi l'occasion aux étudiant·e·s de commenter et critiquer, sous la supervision des enseignants, les travaux de leurs collègues. 

Le processus de "mondialisation" est constitué d'abord d'une extension géographique de l'espace destiné à l'échange. Il est également structuré par une progression de la régulation marchande et de la transformation des sociétés en fonction des impératifs du marché. C'est pour cela que la mondialisation constitue un processus d'«invention des systèmes de marché». 
Ce cours a une approche de très long terme. Il comprend la période depuis que les systèmes de marché embryonnaires ont émergé jusqu'à nos jours. Ces systèmes embryonnaires de marché ont été lents à se mettre en place et n'apparaissent progressivement qu'à partir du XIIe siècle, pour devenir significatifs à l'époque moderne. Nous examinerons les mécanismes sociaux, économiques et institutionnels qui ont été les moteurs de transformations des marchés. Nous mettrons en évidence leur rôle dans les fondations de l'économie moderne mondiale. Plus concrètement nous nous intéresserons aux relations commerciales internationales et leur influence sur le développement de l'Europe. 

Ce cours-séminaire est conçu pour préparer aux étudiants pour la recherche en histoire économique. Le cours est constitué de conférences portant sur les débats et controverses les plus récents de l'histoire économique et sociale. Elles ouvrent la "boîte noire" de la recherche: Comment motiver une recherche? Quels problèmes méthodologiques ou conceptuels présente la recherche? Comment interroger la source?... Les conférences sont complétées par des séances de séminaires au cours desquelles les étudiants pourront approfondir, à travers des discussions et présentations de travaux, les principales questions pour apprendre à faire des recherches

In this course we will study the historical development of the global capitalist system from the mid-18th century until the present. First, it will cover the main points of the current policy debates. What are the challenges of global capitalism? What are the main concerns and discontents of globalisation? Is global governance feasible? Second, we will put the issues into their historical perspectives, identifying the parallels and differences between the current situation and historical episodes. We will be concerned with historical trends in global patterns of trade, labour and capital. Why were some countries in favour of free trade while others were staunchly protectionist? What were the implications of trade policy for economic development? What are the causes and the economic impacts of mass migrations? What are the main vulnerabilities of financial globalisation and their associated policy challenges? We will conclude with a critical reflection about the impact of globalisation on development and inequality.

This course focuses on the preconditions for the emergence of the modern economic growth in Europe. First, we will analyse the long term historical trends in economic growth, as well as population, resource constraints and living standards from the middle ages until the industrial revolution. Then, we will study the determinants of economic growth in early modern Europe. We will go in-depth into topics such as the rise of markets, credit and banking in Europe, institutions and property rights, and mercantilism, Atlantic trade and Smithian growth. Finally, we will study the industrial revolution, demographic transition and the modern economic growth, focusing on the trends in economic growth for developed and developing countries, and the evolution of inequality in the long run. The course will adopt two complementary angles. On one hand, we will analyse the topics in their historical contexts. On the other hand, we will identify parallels and differences for the same topic by comparing the historical cases to contemporary situations.